Livre des Proverbes (5 / 7)



<< Chapitres précédents , Chapitres suivants >>

Chapitre 21

 

1


Le coeur du roi est un courant d'eau dans la main de l'Éternel ; Il l'incline partout où il veut.


2
Toutes les voies de l'homme sont droites à ses yeux ; Mais celui qui pèse les coeurs, c'est l'Éternel.
3
La pratique de la justice et de l'équité, Voilà ce que l'Éternel préfère aux sacrifices.
4
Des regards hautains et un coeur qui s'enfle, Cette lampe des méchants, ce n'est que péché.
5
Les projets de l'homme diligent ne mènent qu'à l'abondance, Mais celui qui agit avec précipitation n'arrive qu'à la disette.
6
Des trésors acquis par une langue mensongère Sont une vanité fugitive et l'avant-coureur de la mort.
7
La violence des méchants les emporte, Parce qu'ils refusent de faire ce qui est juste.
8
Le coupable suit des voies détournées, Mais l'innocent agit avec droiture.
9
Mieux vaut habiter à l'angle d'un toit, Que de partager la demeure d'une femme querelleuse.
10
L'âme du méchant désire le mal ; Son ami ne trouve pas grâce à ses yeux.
11
Quand on châtie le moqueur, le sot devient sage ; Et quand on instruit le sage, il accueille la science.
12
Le juste considère la maison du méchant ; L'Éternel précipite les méchants dans le malheur.
13
Celui qui ferme son oreille au cri du pauvre Criera lui-même et n'aura point de réponse.
14
Un don fait en secret apaise la colère, Et un présent fait en cachette calme une fureur violente.
15
C'est une joie pour le juste de pratiquer la justice, Mais la ruine est pour ceux qui font le mal.
16
L'homme qui s'écarte du chemin de la sagesse Reposera dans l'assemblée des morts.
17
Celui qui aime la joie reste dans l'indigence ; Celui qui aime le vin et l'huile ne s'enrichit pas.
18
Le méchant sert de rançon pour le juste, Et le perfide pour les hommes droits.
19
Mieux vaut habiter dans une terre déserte, Qu'avec une femme querelleuse et irritable.
20
De précieux trésors et de l'huile sont dans la demeure du sage ; Mais l'homme insensé les engloutit.
21
Celui qui poursuit la justice et la bonté Trouve la vie, la justice et la gloire.
22
Le sage monte dans la ville des héros, Et il abat la force qui lui donnait de l'assurance.
23
Celui qui veille sur sa bouche et sur sa langue Préserve son âme des angoisses.
24
L'orgueilleux, le hautain, s'appelle un moqueur ; Il agit avec la fureur de l'arrogance.
25
Les désirs du paresseux le tuent, Parce que ses mains refusent de travailler ;
26
Tout le jour il éprouve des désirs ; Mais le juste donne sans parcimonie.
27
Le sacrifice des méchants est quelque chose d'abominable ; Combien plus quand ils l'offrent avec des pensées criminelles !
28
Le témoin menteur périra, Mais l'homme qui écoute parlera toujours.
29
Le méchant prend un air effronté, Mais l'homme droit affermit sa voie.
30
Il n'y a ni sagesse, ni intelligence, Ni conseil, en face de l'Éternel.
31
Le cheval est équipé pour le jour de la bataille, Mais la délivrance appartient à l'Éternel.

Chapitre 22

 

1


La réputation est préférable à de grandes richesses, Et la grâce vaut mieux que l'argent et que l'or.


2
Le riche et le pauvre se rencontrent ; C'est l'Éternel qui les a faits l'un et l'autre.
3
L'homme prudent voit le mal et se cache, Mais les simples avancent et sont punis.
4
Le fruit de l'humilité, de la crainte de l'Éternel, C'est la richesse, la gloire et la vie.
5
Des épines, des pièges sont sur la voie de l'homme pervers ; Celui qui garde son âme s'en éloigne.
6
Instruis l'enfant selon la voie qu'il doit suivre ; Et quand il sera vieux, il ne s'en détournera pas.
7
Le riche domine sur les pauvres, Et celui qui emprunte est l'esclave de celui qui prête.
8
Celui qui sème l'iniquité moissonne l'iniquité, Et la verge de sa fureur disparaît.
9
L'homme dont le regard est bienveillant sera béni, Parce qu'il donne de son pain au pauvre.
10
Chasse le moqueur, et la querelle prendra fin ; Les disputes et les outrages cesseront.
11
Celui qui aime la pureté du coeur, Et qui a la grâce sur les lèvres, a le roi pour ami.
12
Les yeux de l'Éternel gardent la science, Mais il confond les paroles du perfide.
13
Le paresseux dit : Il y a un lion dehors ! Je serai tué dans les rues !
14
La bouche des étrangères est une fosse profonde ; Celui contre qui l'Éternel est irrité y tombera.
15
La folie est attachée au coeur de l'enfant ; La verge de la correction l'éloignera de lui.
16
Opprimer le pauvre pour augmenter son bien, C'est donner au riche pour n'arriver qu'à la disette.
17
Prête l'oreille, et écoute les paroles des sages ; Applique ton coeur à ma science.
18
Car il est bon que tu les gardes au dedans de toi, Et qu'elles soient toutes présentes sur tes lèvres.
19
Afin que ta confiance repose sur l'Éternel, Je veux t'instruire aujourd'hui, oui, toi.
20
N'ai-je pas déjà pour toi mis par écrit Des conseils et des réflexions,
21
Pour t'enseigner des choses sûres, des paroles vraies, Afin que tu répondes par des paroles vraies à celui qui t'envoie ?
22
Ne dépouille pas le pauvre, parce qu'il est pauvre, Et n'opprime pas le malheureux à la porte ;
23
Car l'Éternel défendra leur cause, Et il ôtera la vie à ceux qui les auront dépouillés.
24
Ne fréquente pas l'homme colère, Ne va pas avec l'homme violent,
25
De peur que tu ne t'habitues à ses sentiers, Et qu'ils ne deviennent un piège pour ton âme.
26
Ne sois pas parmi ceux qui prennent des engagements, Parmi ceux qui cautionnent pour des dettes ;
27
Si tu n'as pas de quoi payer, Pourquoi voudrais-tu qu'on enlève ton lit de dessous toi ?
28
Ne déplace pas la borne ancienne, Que tes pères ont posée.
29
Si tu vois un homme habile dans son ouvrage, Il se tient auprès des rois ; Il ne se tient pas auprès des gens obscurs.

Chapitre 23

 

1


Si tu es à table avec un grand, Fais attention à ce qui est devant toi ;


2
Mets un couteau à ta gorge, Si tu as trop d'avidité.
3
Ne convoite pas ses friandises : C'est un aliment trompeur.
4
Ne te tourmente pas pour t'enrichir, N'y applique pas ton intelligence.
5
Veux-tu poursuivre du regard ce qui va disparaître ? Car la richesse se fait des ailes, Et comme l'aigle, elle prend son vol vers les cieux.
6
Ne mange pas le pain de celui dont le regard est malveillant, Et ne convoite pas ses friandises ;
7
Car il est comme les pensées de son âme. Mange et bois, te dira-t-il ; Mais son coeur n'est point avec toi.
8
Tu vomiras le morceau que tu as mangé, Et tu auras perdu tes propos agréables.
9
Ne parle pas aux oreilles de l'insensé, Car il méprise la sagesse de tes discours.
10
Ne déplace pas la borne ancienne, Et n'entre pas dans le champ des orphelins ;
11
Car leur vengeur est puissant : Il défendra leur cause contre toi.
12
Ouvre ton coeur à l'instruction, Et tes oreilles aux paroles de la science.
13
N'épargne pas la correction à l'enfant ; Si tu le frappes de la verge, il ne mourra point.
14
En le frappant de la verge, Tu délivres son âme du séjour des morts.
15
Mon fils, si ton coeur est sage, Mon coeur à moi sera dans la joie ;
16
Mes entrailles seront émues d'allégresse, Quand tes lèvres diront ce qui est droit.
17
Que ton coeur n'envie point les pécheurs, Mais qu'il ait toujours la crainte de l'Éternel ;
18
Car il est un avenir, Et ton espérance ne sera pas anéantie.
19
Écoute, mon fils, et sois sage ; Dirige ton coeur dans la voie droite.
20
Ne sois pas parmi les buveurs de vin, Parmi ceux qui font excès des viandes :
21
Car l'ivrogne et celui qui se livre à des excès s'appauvrissent, Et l'assoupissement fait porter des haillons.
22
Écoute ton père, lui qui t'a engendré, Et ne méprise pas ta mère, quand elle est devenue vieille.
23
Acquiers la vérité, et ne la vends pas, La sagesse, l'instruction et l'intelligence.
24
Le père du juste est dans l'allégresse, Celui qui donne naissance à un sage aura de la joie.
25
Que ton père et ta mère se réjouissent, Que celle qui t'a enfanté soit dans l'allégresse !
26
Mon fils, donne-moi ton coeur, Et que tes yeux se plaisent dans mes voies.
27
Car la prostituée est une fosse profonde, Et l'étrangère un puits étroit.
28
Elle dresse des embûches comme un brigand, Et elle augmente parmi les hommes le nombre des perfides.
29
Pour qui les ah ? pour qui les hélas ? Pour qui les disputes ? pour qui les plaintes ? Pour qui les blessures sans raison ? pour qui les yeux rouges ?
30
Pour ceux qui s'attardent auprès du vin, Pour ceux qui vont déguster du vin mêlé.
31
Ne regarde pas le vin qui paraît d'un beau rouge, Qui fait des perles dans la coupe, Et qui coule aisément.
32
Il finit par mordre comme un serpent, Et par piquer comme un basilic.
33
Tes yeux se porteront sur des étrangères, Et ton coeur parlera d'une manière perverse.
34
Tu seras comme un homme couché au milieu de la mer, Comme un homme couché sur le sommet d'un mât :
35
On m'a frappé,... je n'ai point de mal !... On m'a battu,... je ne sens rien !... Quand me réveillerai-je ?... J'en veux encore !

Chapitre 24

 

1


Ne porte pas envie aux hommes méchants, Et ne désire pas être avec eux ;


2
Car leur coeur médite la ruine, Et leurs lèvres parlent d'iniquité.
3
C'est par la sagesse qu'une maison s'élève, Et par l'intelligence qu'elle s'affermit ;
4
C'est par la science que les chambres se remplissent De tous les biens précieux et agréables.
5
Un homme sage est plein de force, Et celui qui a de la science affermit sa vigueur ;
6
Car tu feras la guerre avec prudence, Et le salut est dans le grand nombre des conseillers.
7
La sagesse est trop élevée pour l'insensé ; Il n'ouvrira pas la bouche à la porte.
8
Celui qui médite de faire le mal S'appelle un homme plein de malice.
9
La pensée de la folie n'est que péché, Et le moqueur est en abomination parmi les hommes.
10
Si tu faiblis au jour de la détresse, Ta force n'est que détresse.
11
Délivre ceux qu'on traîne à la mort, Ceux qu'on va égorger, sauve-les !
12
Si tu dis : Ah ! nous ne savions pas !... Celui qui pèse les coeurs ne le voit-il pas ? Celui qui veille sur ton âme ne le connaît-il pas ? Et ne rendra-t-il pas à chacun selon ses oeuvres ?
13
Mon fils, mange du miel, car il est bon ; Un rayon de miel sera doux à ton palais.
14
De même, connais la sagesse pour ton âme ; Si tu la trouves, il est un avenir, Et ton espérance ne sera pas anéantie.
15
Ne tends pas méchamment des embûches à la demeure du juste, Et ne dévaste pas le lieu où il repose ;
16
Car sept fois le juste tombe, et il se relève, Mais les méchants sont précipités dans le malheur.
17
Ne te réjouis pas de la chute de ton ennemi, Et que ton coeur ne soit pas dans l'allégresse quand il chancelle,
18
De peur que l'Éternel ne le voie, que cela ne lui déplaise, Et qu'il ne détourne de lui sa colère.
19
Ne t'irrite pas à cause de ceux qui font le mal, Ne porte pas envie aux méchants ;
20
Car il n'y a point d'avenir pour celui qui fait le mal, La lampe des méchants s'éteint.
21
Mon fils, crains l'Éternel et le roi ; Ne te mêle pas avec les hommes remuants ;
22
Car soudain leur ruine surgira, Et qui connaît les châtiments des uns et des autres ?
23
Voici encore ce qui vient des sages : Il n'est pas bon, dans les jugements, d'avoir égard aux personnes.
24
Celui qui dit au méchant : Tu es juste ! Les peuples le maudissent, les nations le maudissent.
25
Mais ceux qui le châtient s'en trouvent bien, Et le bonheur vient sur eux comme une bénédiction.
26
Il baise les lèvres, Celui qui répond des paroles justes.
27
Soigne tes affaires au dehors, Mets ton champ en état, Puis tu bâtiras ta maison.
28
Ne témoigne pas à la légère contre ton prochain ; Voudrais-tu tromper par tes lèvres ?
29
Ne dis pas : Je lui ferai comme il m'a fait, Je rendrai à chacun selon ses oeuvres.
30
J'ai passé près du champ d'un paresseux, Et près de la vigne d'un homme dépourvu de sens.
31
Et voici, les épines y croissaient partout, Les ronces en couvraient la face, Et le mur de pierres était écroulé.
32
J'ai regardé attentivement, Et j'ai tiré instruction de ce que j'ai vu.
33
Un peu de sommeil, un peu d'assoupissement, Un peu croiser les mains pour dormir !...
34
Et la pauvreté te surprendra, comme un rôdeur, Et la disette, comme un homme en armes.

Chapitre 25

 

1


Voici encore des Proverbes de Salomon, recueillis par les gens d'Ézéchias, roi de Juda.


2
La gloire de Dieu, c'est de cacher les choses ; La gloire des rois, c'est de sonder les choses.
3
Les cieux dans leur hauteur, la terre dans sa profondeur, Et le coeur des rois, sont impénétrables.
4
Ote de l'argent les scories, Et il en sortira un vase pour le fondeur.
5
Ote le méchant de devant le roi, Et son trône s'affermira par la justice.
6
Ne t'élève pas devant le roi, Et ne prends pas la place des grands ;
7
Car il vaut mieux qu'on te dise : Monte-ici ! Que si l'on t'abaisse devant le prince que tes yeux voient.
8
Ne te hâte pas d'entrer en contestation, De peur qu'à la fin tu ne saches que faire, Lorsque ton prochain t'aura outragé.
9
Défends ta cause contre ton prochain, Mais ne révèle pas le secret d'un autre,
10
De peur qu'en l'apprenant il ne te couvre de honte, Et que ta mauvaise renommée ne s'efface pas.
11
Comme des pommes d'or sur des ciselures d'argent, Ainsi est une parole dite à propos.
12
Comme un anneau d'or et une parure d'or fin, Ainsi pour une oreille docile est le sage qui réprimande.
13
Comme la fraîcheur de la neige au temps de la moisson, Ainsi est un messager fidèle pour celui qui l'envoie ; Il restaure l'âme de son maître.
14
Comme des nuages et du vent sans pluie, Ainsi est un homme se glorifiant à tort de ses libéralités.
15
Par la lenteur à la colère on fléchit un prince, Et une langue douce peut briser des os.
16
Si tu trouves du miel, n'en mange que ce qui te suffit, De peur que tu n'en sois rassasié et que tu ne le vomisses.
17
Mets rarement le pied dans la maison de ton prochain, De peur qu'il ne soit rassasié de toi et qu'il ne te haïsse.
18
Comme une massue, une épée et une flèche aiguë, Ainsi est un homme qui porte un faux témoignage contre son prochain.
19
Comme une dent cassée et un pied qui chancelle, Ainsi est la confiance en un perfide au jour de la détresse.
20
Oter son vêtement dans un jour froid, Répandre du vinaigre sur du nitre, C'est dire des chansons à un coeur attristé.
21
Si ton ennemi a faim, donne-lui du pain à manger ; S'il a soif, donne-lui de l'eau à boire.
22
Car ce sont des charbons ardents que tu amasses sur sa tête, Et l'Éternel te récompensera.
23
Le vent du nord enfante la pluie, Et la langue mystérieuse un visage irrité.
24
Mieux vaut habiter à l'angle d'un toit, Que de partager la demeure d'une femme querelleuse.
25
Comme de l'eau fraîche pour une personne fatiguée, Ainsi est une bonne nouvelle venant d'une terre lointaine.
26
Comme une fontaine troublée et une source corrompue, Ainsi est le juste qui chancelle devant le méchant.
27
Il n'est pas bon de manger beaucoup de miel, Mais rechercher la gloire des autres est un honneur.
28
Comme une ville forcée et sans murailles, Ainsi est l'homme qui n'est pas maître de lui-même.

<< Chapitres précédents , Chapitres suivants >>