Livre des Proverbes (1 / 7)



Chapitres suivants >>

Chapitre 1

 

1


Proverbes de Salomon, fils de David, roi d'Israël,


2
Pour connaître la sagesse et l'instruction, Pour comprendre les paroles de l'intelligence ;
3
Pour recevoir des leçons de bon sens, De justice, d'équité et de droiture ;
4
Pour donner aux simples du discernement, Au jeune homme de la connaissance et de la réflexion.
5
Que le sage écoute, et il augmentera son savoir, Et celui qui est intelligent acquerra de l'habileté,
6
Pour saisir le sens d'un proverbe ou d'une énigme, Des paroles des sages et de leurs sentences.
7
La crainte de l'Éternel est le commencement de la science ; Les insensés méprisent la sagesse et l'instruction.
8
Écoute, mon fils, l'instruction de ton père, Et ne rejette pas l'enseignement de ta mère ;
9
Car c'est une couronne de grâce pour ta tête, Et une parure pour ton cou.
10
Mon fils, si des pécheurs veulent te séduire, Ne te laisse pas gagner.
11
S'ils disent : Viens avec nous ! dressons des embûches, versons du sang, Tendons des pièges à celui qui se repose en vain sur son innocence,
12
Engloutissons-les tout vifs, comme le séjour des morts, Et tout entiers, comme ceux qui descendent dans la fosse ;
13
Nous trouverons toute sorte de biens précieux, Nous remplirons de butin nos maisons ;
14
Tu auras ta part avec nous, Il n'y aura qu'une bourse pour nous tous !
15
Mon fils, ne te mets pas en chemin avec eux, Détourne ton pied de leur sentier ;
16
Car leurs pieds courent au mal, Et ils ont hâte de répandre le sang.
17
Mais en vain jette-t-on le filet Devant les yeux de tout ce qui a des ailes ;
18
Et eux, c'est contre leur propre sang qu'ils dressent des embûches, C'est à leur âme qu'ils tendent des pièges.
19
Ainsi arrive-t-il à tout homme avide de gain ; La cupidité cause la perte de ceux qui s'y livrent.
20
La sagesse crie dans les rues, Elle élève sa voix dans les places :
21
Elle crie à l'entrée des lieux bruyants ; Aux portes, dans la ville, elle fait entendre ses paroles :
22
Jusqu'à quand, stupides, aimerez-vous la stupidité ? Jusqu'à quand les moqueurs se plairont-ils à la moquerie, Et les insensés haïront-ils la science ?
23
Tournez-vous pour écouter mes réprimandes ! Voici, je répandrai sur vous mon esprit, Je vous ferez connaître mes paroles...
24
Puisque j'appelle et que vous résistez, Puisque j'étends ma main et que personne n'y prend garde,
25
Puisque vous rejetez tous mes conseils, Et que vous n'aimez pas mes réprimandes,
26
Moi aussi, je rirai quand vous serez dans le malheur, Je me moquerai quand la terreur vous saisira,
27
Quand la terreur vous saisira comme une tempête, Et que le malheur vous enveloppera comme un tourbillon, Quand la détresse et l'angoisse fondront sur vous.
28
Alors ils m'appelleront, et je ne répondrai pas ; Ils me chercheront, et ils ne me trouveront pas.
29
Parce qu'ils ont haï la science, Et qu'ils n'ont pas choisi la crainte de l'Éternel,
30
Parce qu'ils n'ont point aimé mes conseils, Et qu'ils ont dédaigné toutes mes réprimandes,
31
Ils se nourriront du fruit de leur voie, Et ils se rassasieront de leurs propres conseils,
32
Car la résistance des stupides les tue, Et la sécurité des insensés les perd ;
33
Mais celui qui m'écoute reposera avec assurance, Il vivra tranquille et sans craindre aucun mal.

Chapitre 2

 

1


Mon fils, si tu reçois mes paroles, Et si tu gardes avec toi mes préceptes,


2
Si tu rends ton oreille attentive à la sagesse, Et si tu inclines ton coeur à l'intelligence ;
3
Oui, si tu appelles la sagesse, Et si tu élèves ta voix vers l'intelligence,
4
Si tu la cherches comme l'argent, Si tu la poursuis comme un trésor,
5
Alors tu comprendras la crainte de l'Éternel, Et tu trouveras la connaissance de Dieu.
6
Car l'Éternel donne la sagesse ; De sa bouche sortent la connaissance et l'intelligence ;
7
Il tient en réserve le salut pour les hommes droits, Un bouclier pour ceux qui marchent dans l'intégrité,
8
En protégeant les sentiers de la justice Et en gardant la voie de ses fidèles.
9
Alors tu comprendras la justice, l'équité, La droiture, toutes les routes qui mènent au bien.
10
Car la sagesse viendra dans ton coeur, Et la connaissance fera les délices de ton âme ;
11
La réflexion veillera sur toi, L'intelligence te gardera,
12
Pour te délivrer de la voie du mal, De l'homme qui tient des discours pervers,
13
De ceux qui abandonnent les sentiers de la droiture Afin de marcher dans des chemins ténébreux,
14
Qui trouvent de la jouissance à faire le mal, Qui mettent leur plaisir dans la perversité,
15
Qui suivent des sentiers détournés, Et qui prennent des routes tortueuses ;
16
Pour te délivrer de la femme étrangère, De l'étrangère qui emploie des paroles doucereuses,
17
Qui abandonne l'ami de sa jeunesse, Et qui oublie l'alliance de son Dieu ;
18
Car sa maison penche vers la mort, Et sa route mène chez les morts :
19
Aucun de ceux qui vont à elle ne revient, Et ne retrouve les sentiers de la vie.
20
Tu marcheras ainsi dans la voie des gens de bien, Tu garderas les sentiers des justes.
21
Car les hommes droits habiteront le pays, Les hommes intègres y resteront ;
22
Mais les méchants seront retranchés du pays, Les infidèles en seront arrachés.

Chapitre 3

 

1


Mon fils, n'oublie pas mes enseignements, Et que ton coeur garde mes préceptes ;


2
Car ils prolongeront les jours et les années de ta vie, Et ils augmenteront ta paix.
3
Que la bonté et la fidélité ne t'abandonnent pas ; Lie-les à ton cou, écris-les sur la table de ton coeur.
4
Tu acquerras ainsi de la grâce et une raison saine, Aux yeux de Dieu et des hommes.
5
Confie-toi en l'Éternel de tout ton coeur, Et ne t'appuie pas sur ta sagesse ;
6
Reconnais-le dans toutes tes voies, Et il aplanira tes sentiers.
7
Ne sois point sage à tes propres yeux, Crains l'Éternel, et détourne-toi du mal :
8
Ce sera la santé pour tes muscles, Et un rafraîchissement pour tes os.
9
Honore l'Éternel avec tes biens, Et avec les prémices de tout ton revenu :
10
Alors tes greniers seront remplis d'abondance, Et tes cuves regorgeront de moût.
11
Mon fils, ne méprise pas la correction de l'Éternel, Et ne t'effraie point de ses châtiments ;
12
Car l'Éternel châtie celui qu'il aime, Comme un père l'enfant qu'il chérit.
13
Heureux l'homme qui a trouvé la sagesse, Et l'homme qui possède l'intelligence !
14
Car le gain qu'elle procure est préférable à celui de l'argent, Et le profit qu'on en tire vaut mieux que l'or ;
15
Elle est plus précieuse que les perles, Elle a plus de valeur que tous les objets de prix.
16
Dans sa droite est une longue vie ; Dans sa gauche, la richesse et la gloire.
17
Ses voies sont des voies agréables, Et tous ses sentiers sont paisibles.
18
Elle est un arbre de vie pour ceux qui la saisissent, Et ceux qui la possèdent sont heureux.
19
C'est par la sagesse que l'Éternel a fondé la terre, C'est par l'intelligence qu'il a affermi les cieux ;
20
C'est par sa science que les abîmes se sont ouverts, Et que les nuages distillent la rosée.
21
Mon fils, que ces enseignements ne s'éloignent pas de tes yeux, Garde la sagesse et la réflexion :
22
Elles seront la vie de ton âme, Et l'ornement de ton cou.
23
Alors tu marcheras avec assurance dans ton chemin, Et ton pied ne heurtera pas.
24
Si tu te couches, tu seras sans crainte ; Et quand tu seras couché, ton sommeil sera doux.
25
Ne redoute ni une terreur soudaine, Ni une attaque de la part des méchants ;
26
Car l'Éternel sera ton assurance, Et il préservera ton pied de toute embûche.
27
Ne refuse pas un bienfait à celui qui y a droit, Quand tu as le pouvoir de l'accorder.
28
Ne dis pas à ton prochain : Va et reviens, Demain je donnerai ! quand tu as de quoi donner.
29
Ne médite pas le mal contre ton prochain, Lorsqu'il demeure tranquillement près de toi.
30
Ne conteste pas sans motif avec quelqu'un, Lorsqu'il ne t'a point fait de mal.
31
Ne porte pas envie à l'homme violent, Et ne choisis aucune de ses voies.
32
Car l'Éternel a en horreur les hommes pervers, Mais il est un ami pour les hommes droits ;
33
La malédiction de l'Éternel est dans la maison du méchant, Mais il bénit la demeure des justes ;
34
Il se moque des moqueurs, Mais il fait grâce aux humbles ;
35
Les sages hériteront la gloire, Mais les insensés ont la honte en partage.

Chapitre 4

 

1


Écoutez, mes fils, l'instruction d'un père, Et soyez attentifs, pour connaître la sagesse ;


2
Car je vous donne de bons conseils : Ne rejetez pas mon enseignement.
3
J'étais un fils pour mon père, Un fils tendre et unique auprès de ma mère.
4
Il m'instruisait alors, et il me disait : Que ton coeur retienne mes paroles ; Observe mes préceptes, et tu vivras.
5
Acquiers la sagesse, acquiers l'intelligence ; N'oublie pas les paroles de ma bouche, et ne t'en détourne pas.
6
Ne l'abandonne pas, et elle te gardera ; Aime-la, et elle te protégera.
7
Voici le commencement de la sagesse : Acquiers la sagesse, Et avec tout ce que tu possèdes acquiers l'intelligence.
8
Exalte-la, et elle t'élèvera ; Elle fera ta gloire, si tu l'embrasses ;
9
Elle mettra sur ta tête une couronne de grâce, Elle t'ornera d'un magnifique diadème.
10
Écoute, mon fils, et reçois mes paroles ; Et les années de ta vie se multiplieront.
11
Je te montre la voie de la sagesse, Je te conduis dans les sentiers de la droiture.
12
Si tu marches, ton pas ne sera point gêné ; Et si tu cours, tu ne chancelleras point.
13
Retiens l'instruction, ne t'en dessaisis pas ; Garde-la, car elle est ta vie.
14
N'entre pas dans le sentier des méchants, Et ne marche pas dans la voie des hommes mauvais.
15
Évite-la, n'y passe point ; Détourne-t'en, et passe outre.
16
Car ils ne dormiraient pas s'ils n'avaient fait le mal, Le sommeil leur serait ravi s'ils n'avaient fait tomber personne ;
17
Car c'est le pain de la méchanceté qu'ils mangent, C'est le vin de la violence qu'ils boivent.
18
Le sentier des justes est comme la lumière resplendissante, Dont l'éclat va croissant jusqu'au milieu du jour.
19
La voie des méchants est comme les ténèbres ; Ils n'aperçoivent pas ce qui les fera tomber.
20
Mon fils, sois attentif à mes paroles, Prête l'oreille à mes discours.
21
Qu'ils ne s'éloignent pas de tes yeux ; Garde-les dans le fond de ton coeur ;
22
Car c'est la vie pour ceux qui les trouvent, C'est la santé pour tout leur corps.
23
Garde ton coeur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie.
24
Écarte de ta bouche la fausseté, Éloigne de tes lèvres les détours.
25
Que tes yeux regardent en face, Et que tes paupières se dirigent devant toi.
26
Considère le chemin par où tu passes, Et que toutes tes voies soient bien réglées ;
27
N'incline ni à droite ni à gauche, Et détourne ton pied du mal.

Chapitre 5

 

1


Mon fils, sois attentif à ma sagesse, Prête l'oreille à mon intelligence,


2
Afin que tu conserves la réflexion, Et que tes lèvres gardent la connaissance.
3
Car les lèvres de l'étrangère distillent le miel, Et son palais est plus doux que l'huile ;
4
Mais à la fin elle est amère comme l'absinthe, Aiguë comme un glaive à deux tranchants.
5
Ses pieds descendent vers la mort, Ses pas atteignent le séjour des morts.
6
Afin de ne pas considérer le chemin de la vie, Elle est errante dans ses voies, elle ne sait où elle va.
7
Et maintenant, mes fils, écoutez-moi, Et ne vous écartez pas des paroles de ma bouche.
8
Éloigne-toi du chemin qui conduit chez elle, Et ne t'approche pas de la porte de sa maison,
9
De peur que tu ne livres ta vigueur à d'autres, Et tes années à un homme cruel ;
10
De peur que des étrangers ne se rassasient de ton bien, Et du produit de ton travail dans la maison d'autrui ;
11
De peur que tu ne gémisses, près de ta fin, Quand ta chair et ton corps se consumeront,
12
Et que tu ne dises : Comment donc ai-je pu haïr la correction, Et comment mon coeur a-t-il dédaigné la réprimande ?
13
Comment ai-je pu ne pas écouter la voix de mes maîtres, Ne pas prêter l'oreille à ceux qui m'instruisaient ?
14
Peu s'en est fallu que je n'aie éprouvé tous les malheurs Au milieu du peuple et de l'assemblée.
15
Bois les eaux de ta citerne, Les eaux qui sortent de ton puits.
16
Tes sources doivent-elles se répandre au dehors ? Tes ruisseaux doivent ils couler sur les places publiques ?
17
Qu'ils soient pour toi seul, Et non pour des étrangers avec toi.
18
Que ta source soit bénie, Et fais ta joie de la femme de ta jeunesse,
19
Biche des amours, gazelle pleine de grâce : Sois en tout temps enivré de ses charmes, Sans cesse épris de son amour.
20
Et pourquoi, mon fils, serais-tu épris d'une étrangère, Et embrasserais-tu le sein d'une inconnue ?
21
Car les voies de l'homme sont devant les yeux de l'Éternel, Qui observe tous ses sentiers.
22
Le méchant est pris dans ses propres iniquités, Il est saisi par les liens de son péché.
23
Il mourra faute d'instruction, Il chancellera par l'excès de sa folie.

Chapitres suivants >>