Livre du prophète Osée (3 / 3)



<< Chapitres précédents

Chapitre 11

 

1


Quand Israël était jeune, je l'aimais, Et j'appelai mon fils hors d'Égypte.


2
Mais ils se sont éloignés de ceux qui les appelaient ; Ils ont sacrifié aux Baals, Et offert de l'encens aux idoles.
3
C'est moi qui guidai les pas d'Éphraïm, Le soutenant par ses bras ; Et ils n'ont pas vu que je les guérissais.
4
Je les tirai avec des liens d'humanité, avec des cordages d'amour, Je fus pour eux comme celui qui aurait relâché le joug près de leur bouche, Et je leur présentai de la nourriture.
5
Ils ne retourneront pas au pays d'Égypte ; Mais l'Assyrien sera leur roi, Parce qu'ils ont refusé de revenir à moi.
6
L'épée fondra sur leurs villes, Anéantira, dévorera leurs soutiens, A cause des desseins qu'ils ont eus.
7
Mon peuple est enclin à s'éloigner de moi ; On les rappelle vers le Très Haut, Mais aucun d'eux ne l'exalte.
8
Que ferai-je de toi, Éphraïm ? Dois-je te livrer, Israël ? Te traiterai-je comme Adma ? Te rendrai-je semblable à Tseboïm ? Mon coeur s'agite au dedans de moi, Toutes mes compassions sont émues.
9
Je n'agirai pas selon mon ardente colère, Je renonce à détruire Éphraïm ; Car je suis Dieu, et non pas un homme, Je suis le Saint au milieu de toi ; Je ne viendrai pas avec colère.
10
Ils suivront l'Éternel, qui rugira comme un lion, Car il rugira, et les enfants accourront de la mer.
11
Ils accourront de l'Égypte, comme un oiseau, Et du pays d'Assyrie, comme une colombe. Et je les ferai habiter dans leurs maisons, dit l'Éternel.
12
(12 :1) Éphraïm m'entoure de mensonge, Et la maison d'Israël de tromperie ; Juda est encore sans frein vis-à-vis de Dieu, Vis-à-vis du Saint fidèle.

Chapitre 12

 

1


(12 :2) Éphraïm se repaît de vent, et poursuit le vent d'orient ; Chaque jour il multiplie le mensonge et la violence ; Il fait alliance avec l'Assyrie, Et on porte de l'huile en Égypte.


2
(12 :3) L'Éternel est aussi en contestation avec Juda, Et il punira Jacob pour sa conduite, Il lui rendra selon ses oeuvres.
3
(12 :4) Dans le sein maternel Jacob saisit son frère par le talon, Et dans sa vigueur, il lutta avec Dieu.
4
(12 :5) Il lutta avec l'ange, et il fut vainqueur, Il pleura, et lui adressa des supplications. Jacob l'avait trouvé à Béthel, Et c'est là que Dieu nous a parlé.
5
(12 :6) L'Éternel est le Dieu des armées ; Son nom est l'Éternel.
6
(12 :7) Et toi, reviens à ton Dieu, Garde la piété et la justice, Et espère toujours en ton Dieu.
7
(12 :8) Éphraïm est un marchand qui a dans sa main des balances fausses, Il aime à tromper.
8
(12 :9) Et Éphraïm dit : A la vérité, je me suis enrichi, J'ai acquis de la fortune ; Mais c'est entièrement le produit de mon travail ; On ne trouvera chez moi aucune iniquité, rien qui soit un crime.
9
(12 :10) Et moi, je suis l'Éternel, ton Dieu, dès le pays d'Égypte ; Je te ferai encore habiter sous des tentes, comme aux jours de fêtes.
10
(12 :11) J'ai parlé aux prophètes, J'ai multiplié les visions, Et par les prophètes j'ai proposé des paraboles.
11
(12 :12) Si Galaad n'est que néant, ils seront certainement anéantis. Ils sacrifient des boeufs dans Guilgal : Aussi leurs autels seront comme des monceaux de pierres Sur les sillons des champs.
12
(12 :13) Jacob s'enfuit au pays d'Aram, Israël servit pour une femme, Et pour une femme il garda les troupeaux.
13
(12 :14) Par un prophète l'Éternel fit monter Israël hors d'Égypte, Et par un prophète Israël fut gardé.
14
(12 :15) Éphraïm a irrité l'Éternel amèrement : Son Seigneur rejettera sur lui le sang qu'il a répandu, Il fera retomber sur lui la honte qui lui appartient.

Chapitre 13

 

1


Lorsqu'Éphraïm parlait, c'était une terreur : Il s'élevait en Israël. Mais il s'est rendu coupable par Baal, et il est mort.


2
Maintenant ils continuent à pécher, Ils se font avec leur argent des images en fonte, Des idoles de leur invention ; Toutes sont l'oeuvre des artisans. On dit à leur sujet : Que ceux qui sacrifient baisent les veaux !
3
C'est pourquoi ils seront comme la nuée du matin, Comme la rosée qui bientôt se dissipe, Comme la balle emportée par le vent hors de l'aire, Comme la fumée qui sort d'une fenêtre.
4
Et moi, je suis l'Éternel, ton Dieu, dès le pays d'Égypte. Tu ne connais d'autre Dieu que moi, Et il n'y a de sauveur que moi.
5
Je t'ai connu dans le désert, Dans une terre aride.
6
Ils se sont rassasiés dans leurs pâturages ; Ils se sont rassasiés, et leur coeur s'est enflé ; C'est pourquoi ils m'ont oublié.
7
Je serai pour eux comme un lion ; Comme une panthère, je les épierai sur la route.
8
Je les attaquerai, comme une ourse à qui l'on a enlevé ses petits, Et je déchirerai l'enveloppe de leur coeur ; Je les dévorerai, comme une lionne ; Les bêtes des champs les mettront en pièces.
9
Ce qui cause ta ruine, Israël, C'est que tu as été contre moi, contre celui qui pouvait te secourir.
10
Où donc est ton roi ? Qu'il te délivre dans toutes tes villes ! Où sont tes juges, au sujet desquels tu disais : Donne-moi un roi et des princes ?
11
Je t'ai donné un roi dans ma colère, Je te l'ôterai dans ma fureur.
12
L'iniquité d'Éphraïm est gardée, Son péché est mis en réserve.
13
Les douleurs de celle qui enfante viendront pour lui ; C'est un enfant peu sage, Qui, au terme voulu, ne sort pas du sein maternel.
14
Je les rachèterai de la puissance du séjour des morts, Je les délivrerai de la mort. O mort, où est ta peste ? Séjour des morts, où est ta destruction ? Mais le repentir se dérobe à mes regards !
15
Éphraïm a beau être fertile au milieu de ses frères, Le vent d'orient viendra, le vent de l'Éternel s'élèvera du désert, Desséchera ses sources, tarira ses fontaines. On pillera le trésor de tous les objets précieux.
16
Samarie sera punie, parce qu'elle s'est révoltée contre son Dieu. Ils tomberont par l'épée ; Leurs petits enfants seront écrasés, Et l'on fendra le ventre de leurs femmes enceintes.

Chapitre 14

 

1


Israël, reviens à l'Éternel, ton Dieu, Car tu es tombé par ton iniquité.


2
Apportez avec vous des paroles, Et revenez à l'Éternel. Dites-lui : Pardonne toutes les iniquités, Et reçois-nous favorablement ! Nous t'offrirons, au lieu de taureaux, l'hommage de nos lèvres.
3
L'Assyrien ne nous sauvera pas, nous ne monterons pas sur des chevaux, Et nous ne dirons plus à l'ouvrage de nos mains : Notre Dieu ! Car c'est auprès de toi que l'orphelin trouve compassion.
4
Je réparerai leur infidélité, J'aurai pour eux un amour sincère ; Car ma colère s'est détournée d'eux.
5
Je serai comme la rosée pour Israël, Il fleurira comme le lis, Et il poussera des racines comme le Liban.
6
Ses rameaux s'étendront ; Il aura la magnificence de l'olivier, Et les parfums du Liban.
7
Ils reviendront s'asseoir à son ombre, Ils redonneront la vie au froment, Et ils fleuriront comme la vigne ; Ils auront la renommée du vin du Liban.
8
Éphraïm, qu'ai-je à faire encore avec les idoles ? Je l'exaucerai, je le regarderai, Je serai pour lui comme un cyprès verdoyant. C'est de moi que tu recevras ton fruit.
9
Que celui qui est sage prenne garde à ces choses ! Que celui qui est intelligent les comprenne ! Car les voies de l'Éternel sont droites ; Les justes y marcheront, Mais les rebelles y tomberont.

<< Chapitres précédents