Livre du prophète Michée (2 / 2)



<< Chapitres précédents

Chapitre 6

 

1


Écoutez donc ce que dit l'Éternel : Lève-toi, plaide devant les montagnes, Et que les collines entendent ta voix !...


2
Écoutez, montagnes, le procès de l'Éternel, Et vous, solides fondements de la terre ! Car l'Éternel a un procès avec son peuple, Il veut plaider avec Israël. -
3
Mon peuple, que t'ai-je fait ? En quoi t'ai-je fatigué ? Réponds-moi !
4
Car je t'ai fait monter du pays d'Égypte, Je t'ai délivré de la maison de servitude, Et j'ai envoyé devant toi Moïse, Aaron et Marie.
5
Mon peuple, rappelle-toi ce que projetait Balak, roi de Moab, Et ce que lui répondit Balaam, fils de Beor, De Sittim à Guilgal, Afin que tu reconnaisses les bienfaits de l'Éternel.
6
Avec quoi me présenterai-je devant l'Éternel, Pour m'humilier devant le Dieu Très Haut ? Me présenterai-je avec des holocaustes, Avec des veaux d'un an ?
7
L'Éternel agréera-t-il des milliers de béliers, Des myriades de torrents d'huile ? Donnerai-je pour mes transgressions mon premier-né, Pour le péché de mon âme le fruit de mes entrailles ? -
8
On t'a fait connaître, ô homme, ce qui est bien ; Et ce que l'Éternel demande de toi, C'est que tu pratiques la justice, Que tu aimes la miséricorde, Et que tu marches humblement avec ton Dieu.
9
La voix de l'Éternel crie à la ville, Et celui qui est sage craindra ton nom. Entendez la verge et celui qui l'envoie !
10
Y a-t-il encore dans la maison du méchant Des trésors iniques, Et un épha trop petit, objet de malédiction ?
11
Est-on pur avec des balances fausses, Et avec de faux poids dans le sac ?
12
Ses riches sont pleins de violence, Ses habitants profèrent le mensonge, Et leur langue n'est que tromperie dans leur bouche.
13
C'est pourquoi je te frapperai par la souffrance, Je te ravagerai à cause de tes péchés.
14
Tu mangeras sans te rassasier, Et la faim sera au dedans de toi ; Tu mettras en réserve et tu ne sauveras pas, Et ce que tu sauveras, je le livrerai à l'épée.
15
Tu sèmeras, et tu ne moissonneras pas, Tu presseras l'olive, et tu ne feras pas d'onctions avec l'huile, Tu presseras le moût, et tu ne boiras pas le vin.
16
On observe les coutumes d'Omri Et toute la manière d'agir de la maison d'Achab, Et vous marchez d'après leurs conseils ; C'est pourquoi je te livrerai à la destruction, Je ferai de tes habitants un sujet de raillerie, Et vous porterez l'opprobre de mon peuple.

Chapitre 7

 

1


Malheur à moi ! car je suis comme à la récolte des fruits, Comme au grappillage après la vendange : Il n'y a point de grappes à manger, Point de ces primeurs que mon âme désire.


2
L'homme de bien a disparu du pays, Et il n'y a plus de juste parmi les hommes ; Ils sont tous en embuscade pour verser le sang, Chacun tend un piège à son frère.
3
Leurs mains sont habiles à faire le mal : Le prince a des exigences, Le juge réclame un salaire, Le grand manifeste son avidité, Et ils font ainsi cause commune.
4
Le meilleur d'entre eux est comme une ronce, Le plus droit pire qu'un buisson d'épines. Le jour annoncé par tes prophètes, ton châtiment approche. C'est alors qu'ils seront dans la confusion.
5
Ne crois pas à un ami, Ne te fie pas à un intime ; Devant celle qui repose sur ton sein Garde les portes de ta bouche.
6
Car le fils outrage le père, La fille se soulève contre sa mère, La belle-fille contre sa belle-mère ; Chacun a pour ennemis les gens de sa maison. -
7
Pour moi, je regarderai vers l'Éternel, Je mettrai mon espérance dans le Dieu de mon salut ; Mon Dieu m'exaucera.
8
Ne te réjouis pas à mon sujet, mon ennemie ! Car si je suis tombée, je me relèverai ; Si je suis assise dans les ténèbres, L'Éternel sera ma lumière.
9
Je supporterai la colère de l'Éternel, Puisque j'ai péché contre lui, Jusqu'à ce qu'il défende ma cause et me fasse droit ; Il me conduira à la lumière, Et je contemplerai sa justice.
10
Mon ennemie le verra et sera couverte de honte, Elle qui me disait : Où est l'Éternel, ton Dieu ? Mes yeux se réjouiront à sa vue ; Alors elle sera foulée aux pieds comme la boue des rues. -
11
Le jour où l'on rebâtira tes murs, Ce jour-là tes limites seront reculées.
12
En ce jour, on viendra vers toi De l'Assyrie et des villes d'Égypte, De l'Égypte jusqu'au fleuve, D'une mer à l'autre, et d'une montagne à l'autre.
13
Le pays sera dévasté à cause de ses habitants, A cause du fruit de leurs oeuvres.
14
Pais ton peuple avec ta houlette, le troupeau de ton héritage, Qui habite solitaire dans la forêt au milieu du Carmel ! Qu'ils paissent sur le Basan et en Galaad, Comme au jour d'autrefois. -
15
Comme au jour où tu sortis du pays d'Égypte, Je te ferai voir des prodiges. -
16
Les nations le verront, et seront confuses, Avec toute leur puissance ; Elles mettront la main sur la bouche, Leurs oreilles seront assourdies.
17
Elles lécheront la poussière, comme le serpent, Comme les reptiles de la terre ; Elles seront saisies de frayeur hors de leurs forteresses ; Elles trembleront devant l'Éternel, notre Dieu, Elles te craindront.
18
Quel Dieu est semblable à toi, Qui pardonnes l'iniquité, qui oublies les péchés Du reste de ton héritage ? Il ne garde pas sa colère à toujours, Car il prend plaisir à la miséricorde.
19
Il aura encore compassion de nous, Il mettra sous ses pieds nos iniquités ; Tu jetteras au fond de la mer tous leurs péchés.
20
Tu témoigneras de la fidélité à Jacob, De la bonté à Abraham, Comme tu l'as juré à nos pères aux jours d'autrefois.

<< Chapitres précédents