Livre du prophète Jérémie (10 / 11)



<< Chapitres précédents , Chapitres suivants >>

Chapitre 46

 

1


La parole de l'Éternel qui fut adressée à Jérémie, le prophète, sur les nations.


2
Sur l'Égypte. Sur l'armée de Pharaon Neco, roi d'Égypte, qui était près du fleuve de l'Euphrate, à Carkemisch, et qui fut battue par Nebucadnetsar, roi de Babylone, la quatrième année de Jojakim, fils de Josias, roi de Juda.
3
Préparez le petit et le grand bouclier, Et marchez au combat !
4
Attelez les chevaux, Montez, cavaliers ! Paraissez avec vos casques, Polissez vos lances, Revêtez la cuirasse !...
5
Que vois-je ? Ils ont peur, ils reculent ; Leurs vaillants hommes sont battus ; Ils fuient sans se retourner... L'épouvante est de toutes parts, dit l'Éternel.
6
Que le plus léger ne trouve aucun salut dans la fuite, Que le plus vaillant n'échappe pas ! Au septentrion, sur les rives de l'Euphrate, Ils chancellent, ils tombent.
7
Qui est celui qui s'avance comme le Nil, Et dont les eaux sont agitées comme les torrents ?
8
C'est l'Égypte. Elle s'avance comme le Nil, Et ses eaux sont agitées comme les torrents. Elle dit : Je monterai, je couvrirai la terre, Je détruirai les villes et leurs habitants.
9
Montez, chevaux ! précipitez-vous, chars ! Qu'ils se montrent, les vaillants hommes, Ceux d'Éthiopie et de Puth qui portent le bouclier, Et ceux de Lud qui manient et tendent l'arc !
10
Ce jour est au Seigneur, à l'Éternel des armées ; C'est un jour de vengeance, où il se venge de ses ennemis. L'épée dévore, elle se rassasie, Elle s'enivre de leur sang. Car il y a des victimes du Seigneur, de l'Éternel des armées, Au pays du septentrion, sur les rives de l'Euphrate.
11
Monte en Galaad, prends du baume, Vierge, fille de l'Égypte ! En vain tu multiplies les remèdes, Il n'y a point de guérison pour toi.
12
Les nations apprennent ta honte, Et tes cris remplissent la terre, Car les guerriers chancellent l'un sur l'autre, Ils tombent tous ensemble.
13
La parole qui fut adressée par l'Éternel à Jérémie, le prophète, sur l'arrivée de Nebucadnetsar, roi de Babylone, qui voulait frapper le pays d'Égypte.
14
Annoncez-le en Égypte, Publiez-le à Migdol, Publiez-le à Noph et à Tachpanès ! Dites : Lève-toi, prépare-toi, Car l'épée dévore autour de toi !
15
Pourquoi tes vaillants hommes sont-ils emportés ? Ils ne tiennent pas ferme, car l'Éternel les renverse.
16
Il en fait chanceler un grand nombre ; Ils tombent l'un sur l'autre, et ils disent : Allons, retournons vers notre peuple, Dans notre pays natal, Loin du glaive destructeur !
17
Là, on s'écrie : Pharaon, roi d'Égypte, Ce n'est qu'un bruit ; il a laissé passer le moment.
18
Je suis vivant ! dit le roi, Dont l'Éternel des armées est le nom, Comme le Thabor parmi les montagnes, Comme le Carmel qui s'avance dans la mer, il viendra.
19
Fais ton bagage pour la captivité, Habitante, fille de L'Égypte ! Car Noph deviendra un désert, Elle sera ravagée, elle n'aura plus d'habitants.
20
L'Égypte est une très belle génisse... Le destructeur vient du septentrion, il arrive...
21
Ses mercenaires aussi sont au milieu d'elle comme des veaux engraissés. Et eux aussi, ils tournent le dos, ils fuient tous sans résister. Car le jour de leur malheur fond sur eux, Le temps de leur châtiment.
22
Sa voix se fait entendre comme celle du serpent ; Car ils s'avancent avec une armée, Ils marchent contre elle avec des haches, Pareils à des bûcherons.
23
Ils abattent sa forêt, dit l'Éternel, Bien qu'elle soit impénétrable ; Car ils sont plus nombreux que les sauterelles, On ne pourrait les compter.
24
La fille de l'Égypte est confuse, Elle est livrée entre les mains du peuple du septentrion.
25
L'Éternel des armées, le Dieu d'Israël, dit : Voici, je vais châtier Amon de No, Pharaon, l'Égypte, ses dieux et ses rois, Pharaon et ceux qui se confient en lui.
26
Je les livrerai entre les mains de ceux qui en veulent à leur vie, Entre les mains de Nebucadnetsar, roi de Babylone, Et entre les mains de ses serviteurs ; Et après cela, l'Égypte sera habitée comme aux jours d'autrefois, Dit l'Éternel.
27
Et toi, mon serviteur Jacob, ne crains pas ; Ne t'effraie pas, Israël ! Car je te délivrerai de la terre lointaine, Je délivrerai ta postérité du pays où elle est captive ; Jacob reviendra, il jouira du repos et de la tranquillité, Et il n'y aura personne pour le troubler.
28
Toi, mon serviteur Jacob, ne crains pas ! dit l'Éternel ; Car je suis avec toi. J'anéantirai toutes les nations parmi lesquelles je t'ai dispersé, Mais toi, je ne t'anéantirai pas ; Je te châtierai avec équité, Je ne puis pas te laisser impuni.

Chapitre 47

 

1


La parole de l'Éternel qui fut adressée à Jérémie, le prophète, sur les Philistins, avant que Pharaon frappât Gaza.


2
Ainsi parle l'Éternel : Voici, des eaux s'élèvent du septentrion, Elles sont comme un torrent qui déborde ; Elles inondent le pays et ce qu'il contient, Les villes et leurs habitants. Les hommes poussent des cris, Tous les habitants du pays se lamentent,
3
A cause du retentissement des sabots de ses puissants chevaux, Du bruit de ses chars et du fracas des roues ; Les pères ne se tournent pas vers leurs enfants, Tant les mains sont affaiblies,
4
Parce que le jour arrive où seront détruits tous les Philistins, Exterminés tous ceux qui servaient encore d'auxiliaires à Tyr et à Sidon ; Car l'Éternel va détruire les Philistins, Les restes de l'île de Caphtor.
5
Gaza est devenue chauve, Askalon est dans le silence, le reste de leur plaine aussi. Jusques à quand te feras-tu des incisions ? -
6
Ah ! épée de l'Éternel, quand te reposeras-tu ? Rentre dans ton fourreau, Arrête, et sois tranquille ! -
7
Comment te reposerais-tu ? L'Éternel lui donne ses ordres, C'est contre Askalon et la côte de la mer qu'il la dirige.

Chapitre 48

 

1


Sur Moab. Ainsi parle l'Éternel des armées, le Dieu d'Israël : Malheur à Nebo, car elle est ravagée ! Kirjathaïm est confuse, elle est prise ; Misgab est confuse, elle est brisée.


2
Elle n'est plus, la gloire de Moab ; A Hesbon, on médite sa perte : Allons, exterminons-le du milieu des nations ! Toi aussi, Madmen, tu seras détruite ; L'épée marche derrière toi.
3
Des cris partent des Choronaïm ; C'est un ravage, c'est une grande détresse.
4
Moab est brisé ! Les petits font entendre leurs cris.
5
Car on répand des pleurs à la montée de Luchith, Et des cris de détresse retentissent à la descente de Choronaïm.
6
Fuyez, sauvez votre vie, Et soyez comme un misérable dans le désert !
7
Car, parce que tu t'es confié dans tes oeuvres et dans tes trésors, Toi aussi, tu seras pris, Et Kemosch s'en ira en captivité, Avec ses prêtres et avec ses chefs.
8
Le dévastateur entrera dans chaque ville, Et aucune ville n'échappera ; La vallée périra et la plaine sera détruite, Comme l'Éternel l'a dit.
9
Donnez des ailes à Moab, Et qu'il parte au vol ! Ses villes seront réduites en désert, Elles n'auront plus d'habitants.
10
Maudit soit celui qui fait avec négligence l'oeuvre de l'Éternel, Maudit soit celui qui éloigne son épée du carnage !
11
Moab était tranquille depuis sa jeunesse, Il reposait sur sa lie, Il n'était pas vidé d'un vase dans un autre, Et il n'allait pas en captivité. Aussi son goût lui est resté, Et son odeur ne s'est pas changée.
12
C'est pourquoi voici, les jours viennent, dit l'Éternel, Où je lui enverrai des gens qui le transvaseront ; Ils videront ses vases, Et feront sauter ses outres.
13
Moab aura honte de Kemosch, Comme la maison d'Israël a eu honte De Béthel, qui la remplissait de confiance.
14
Comment pouvez-vous dire : Nous sommes de vaillants hommes, Des soldats prêts à combattre ?
15
Moab est ravagé, ses villes montent en fumée, L'élite de sa jeunesse est égorgée, Dit le roi, dont l'Éternel des armées est le nom.
16
La ruine de Moab est près d'arriver, Son malheur vient en grande hâte.
17
Lamentez-vous sur lui, vous tous qui l'environnez, Vous tous qui connaissez son nom ! Dites : Comment ce sceptre puissant a-t-il été brisé, Ce bâton majestueux ?
18
Descends du séjour de la gloire, assieds-toi sur la terre desséchée, Habitante, fille de Dibon ! Car le dévastateur de Moab monte contre toi, Il détruit tes forteresses.
19
Tiens-toi sur le chemin, et regarde, habitante d'Aroër ! Interroge le fuyard, le réchappé, Demande : Qu'est-il arrivé ? -
20
Moab est confus, car il est brisé. Poussez des gémissements et des cris ! Publiez sur l'Arnon Que Moab est ravagé !
21
Le châtiment est venu sur le pays de la plaine, Sur Holon, sur Jahats, sur Méphaath,
22
Sur Dibon, sur Nebo, sur Beth Diblathaïm,
23
Sur Kirjathaïm, sur Beth Gamul, sur Beth Meon,
24
Sur Kerijoth, sur Botsra, Sur toutes les villes du pays de Moab, Éloignées et proches.
25
La force de Moab est abattue, Et son bras est brisé, Dit l'Éternel.
26
Enivrez-le, car il s'est élevé contre l'Éternel ! Que Moab se roule dans son vomissement, Et qu'il devienne aussi un objet de raillerie !
27
Israël n'a-t-il pas été pour toi un objet de raillerie ? Avait-il donc été surpris parmi les voleurs, Pour que tu ne parles de lui qu'en secouant la tête ?
28
Abandonnez les villes, et demeurez dans les rochers, Habitants de Moab ! Soyez comme les colombes, Qui font leur nid sur le flanc des cavernes !
29
Nous connaissons l'orgueil du superbe Moab, Sa hauteur, sa fierté, son arrogance, et son coeur altier.
30
Je connais, dit l'Éternel, sa présomption et ses vains discours, Et ses oeuvres de néant.
31
C'est pourquoi je gémis sur Moab, Je gémis sur tout Moab ; On soupire pour les gens de Kir Hérès.
32
Vigne de Sibma, je pleure sur toi plus que sur Jaezer ; Tes rameaux allaient au delà de la mer, Ils s'étendaient jusqu'à la mer de Jaezer ; Le dévastateur s'est jeté sur ta récolte et sur ta vendange.
33
La joie et l'allégresse ont disparu des campagnes Et du pays de Moab ; J'ai fait tarir le vin dans les cuves ; On ne foule plus gaîment au pressoir ; Il y a des cris de guerre, et non des cris de joie.
34
Les cris de Hesbon retentissent jusqu'à Élealé, Et ils font entendre leur voix jusqu'à Jahats, Depuis Tsoar jusqu'à Choronaïm, Jusqu'à Églath Schelischija ; Car les eaux de Nimrim sont aussi ravagées.
35
Je veux en finir dans Moab, dit l'Éternel, Avec celui qui monte sur les hauts lieux, Et qui offre de l'encens à son dieu.
36
Aussi mon coeur gémit comme une flûte sur Moab, Mon coeur gémit comme une flûte sur les gens de Kir Hérès, Parce que tous les biens qu'ils ont amassés sont perdus.
37
Car toutes les têtes sont rasées, Toutes les barbes sont coupées ; Sur toutes les mains il y a des incisions, Et sur les reins des sacs.
38
Sur tous les toits de Moab et dans ses places, Ce ne sont que lamentations, Parce que j'ai brisé Moab comme un vase qui n'a pas de prix, Dit l'Éternel.
39
Comme il est brisé ! Poussez des gémissements ! Comme Moab tourne honteusement le dos ! Moab devient un objet de raillerie et d'effroi Pour tous ceux qui l'environnent.
40
Car ainsi parle l'Éternel : Voici, il vole comme l'aigle, Et il étend ses ailes sur Moab.
41
Kerijoth est prise, Les forteresses sont emportées, Et le coeur des héros de Moab est en ce jour Comme le coeur d'une femme en travail.
42
Moab sera exterminé, il cessera d'être un peuple, Car il s'est élevé contre l'Éternel.
43
La terreur, la fosse, et le filet, Sont sur toi, habitant de Moab ! Dit l'Éternel.
44
Celui qui fuit devant la terreur tombe dans la fosse, Et celui qui remonte de la fosse se prend au filet ; Car je fais venir sur lui, sur Moab, L'année de son châtiment, dit l'Éternel.
45
A l'ombre de Hesbon les fuyards s'arrêtent épuisés ; Mais il sort un feu de Hesbon, Une flamme du milieu de Sihon ; Elle dévore les flancs de Moab, Et le sommet de la tête des fils du tumulte.
46
Malheur à toi, Moab ! Le peuple de Kemosch est perdu ! Car tes fils sont emmenés captifs, Et tes filles captives.
47
Mais je ramènerai les captifs de Moab, dans la suite des temps, Dit l'Éternel. Tel est le jugement sur Moab.

Chapitre 49

 

1


Sur les enfants d'Ammon. Ainsi parle l'Éternel : Israël n'a-t-il point de fils ? N'a-t-il point d'héritier ? Pourquoi Malcom possède-t-il Gad, Et son peuple habite-t-il ses villes ?


2
C'est pourquoi voici, les jours viennent, dit l'Éternel, Où je ferai retentir le cri de guerre contre Rabbath des enfants d'Ammon ; Elle deviendra un monceau de ruines, Et les villes de son ressort seront consumées par le feu ; Alors Israël chassera ceux qui l'avaient chassé, dit l'Éternel.
3
Pousse des gémissements, Hesbon, car Aï est ravagée ! Poussez des cris, filles de Rabba, revêtez-vous de sacs, Lamentez-vous, et courez çà et là le long des murailles ! Car Malcom s'en va en captivité, Avec ses prêtres et avec ses chefs.
4
Pourquoi te glorifies-tu de tes vallées ? Ta vallée se fond, fille rebelle, Qui te confiais dans tes trésors : Qui viendra contre moi ?
5
Voici, je fais venir sur toi la terreur, Dit le Seigneur, l'Éternel des armées, Elle viendra de tous tes alentours ; Chacun de vous sera chassé devant soi, Et nul ne ralliera les fuyards.
6
Mais après cela, je ramènerai les captifs des enfants d'Ammon, Dit l'Éternel.
7
Sur Édom. Ainsi parle l'Éternel des armées : N'y a-t-il plus de sagesse dans Théman ? La prudence a-t-elle disparu chez les hommes intelligents ? Leur sagesse s'est-elle évanouie ?
8
Fuyez, tournez le dos, retirez-vous dans les cavernes, Habitants de Dedan ! Car je fais venir le malheur sur Ésaü, Le temps de son châtiment.
9
Si des vendangeurs viennent chez toi, Ne laissent-ils rien à grappiller ? Si des voleurs viennent de nuit, Ils ne dévastent que ce qu'ils peuvent.
10
Mais moi, je dépouillerai Ésaü, Je découvrirai ses retraites, Il ne pourra se cacher ; Ses enfants, ses frères, ses voisins, périront, Et il ne sera plus.
11
Laisse tes orphelins, je les ferai vivre, Et que tes veuves se confient en moi !
12
Car ainsi parle l'Éternel : Voici, ceux qui ne devaient pas boire la coupe la boiront ; Et toi, tu resterais impuni ! Tu ne resteras pas impuni, Tu la boiras.
13
Car je le jure par moi-même, dit l'Éternel, Botsra sera un objet de désolation, d'opprobre, De dévastation et de malédiction, Et toutes ses villes deviendront des ruines éternelles.
14
J'ai appris de l'Éternel une nouvelle, Et un messager a été envoyé parmi les nations : Assemblez-vous, et marchez contre elle ! Levez-vous pour la guerre !
15
Car voici, je te rendrai petit parmi les nations, Méprisé parmi les hommes.
16
Ta présomption, l'orgueil de ton coeur t'a égaré, Toi qui habites le creux des rochers, Et qui occupes le sommet des collines. Quand tu placerais ton nid aussi haut que celui de l'aigle, Je t'en précipiterai, dit l'Éternel.
17
Édom sera un objet de désolation ; Tous ceux qui passeront près de lui Seront dans l'étonnement et siffleront sur toutes ses plaies.
18
Comme Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui furent détruites, Dit l'Éternel, Il ne sera plus habité, Il ne sera le séjour d'aucun homme...
19
Voici, tel qu'un lion, il monte des rives orgueilleuses du Jourdain Contre la demeure forte ; Soudain j'en ferai fuir Édom, Et j'établirai sur elle celui que j'ai choisi. Car qui est semblable à moi ? qui me donnera des ordres ? Et quel est le chef qui me résistera ?
20
C'est pourquoi écoutez la résolution que l'Éternel a prise contre Édom, Et les desseins qu'il a conçus contre les habitants de Théman ! Certainement on les traînera comme de faibles brebis, Certainement on ravagera leur demeure.
21
Au bruit de leur chute, la terre tremble ; Leur cri se fait entendre jusqu'à la mer Rouge...
22
Voici, comme l'aigle il s'avance, il vole, Il étend ses ailes sur Botsra, Et le coeur des héros d'Édom est en ce jour Comme le coeur d'une femme en travail.
23
Sur Damas. Hamath et Arpad sont confuses, Car elles ont appris une mauvaise nouvelle, elles tremblent ; C'est une mer en tourmente, Qui ne peut se calmer.
24
Damas est défaillante, elle se tourne pour fuir, Et l'effroi s'empare d'elle ; L'angoisse et les douleurs la saisissent, Comme une femme en travail. -
25
Ah ! elle n'est pas abandonnée, la ville glorieuse, La ville qui fait ma joie ! -
26
C'est pourquoi ses jeunes gens tomberont dans les rues, Et tous ses hommes de guerre périront en ce jour, Dit l'Éternel des armées.
27
Je mettrai le feu aux murs de Damas, Et il dévorera le palais de Ben Hadad.
28
Sur Kédar et les royaumes de Hatsor, que battit Nebucadnetsar, roi de Babylone. Ainsi parle l'Éternel : Levez-vous, montez contre Kédar, Et détruisez les fils de l'Orient !
29
On prendra leurs tentes et leurs troupeaux, On enlèvera leurs pavillons, tous leurs bagages et leurs chameaux, Et l'on jettera de toutes parts contre eux des cris d'épouvante.
30
Fuyez, fuyez de toutes vos forces, cherchez à l'écart une demeure, Habitants de Hatsor ! dit l'Éternel ; Car Nebucadnetsar, roi de Babylone, a pris une résolution contre vous, Il a conçu un projet contre vous.
31
Levez-vous, montez contre une nation tranquille, En sécurité dans sa demeure, dit l'Éternel ; Elle n'a ni portes, ni barres, Elle habite solitaire.
32
Leurs chameaux seront au pillage, Et la multitude de leurs troupeaux sera une proie ; Je les disperserai à tous les vents, ceux qui se rasent les coins de la barbe, Et je ferai venir leur ruine de tous les côtés, dit l'Éternel.
33
Hatsor sera le repaire des chacals, un désert pour toujours ; Personne n'y habitera, aucun homme n'y séjournera.
34
La parole de l'Éternel qui fut adressée à Jérémie, le prophète, sur Élam, au commencement du règne de Sédécias, roi de Juda, en ces mots :
35
Ainsi parle l'Éternel des armées : Voici, je vais briser l'arc d'Élam, Sa principale force.
36
Je ferai venir sur Élam quatre vents des quatre extrémités du ciel, Je les disperserai par tous ces vents, Et il n'y aura pas une nation Où n'arrivent des fugitifs d'Élam.
37
Je ferai trembler les habitants d'Élam devant leurs ennemis Et devant ceux qui en veulent à leur vie, J'amènerai sur eux des malheurs, Mon ardente colère, dit l'Éternel, Et je les poursuivrai par l'épée, Jusqu'à ce que je les aie anéantis.
38
Je placerai mon trône dans Élam, Et j'en détruirai le roi et les chefs, Dit l'Éternel.
39
Mais dans la suite des temps, je ramènerai les captifs d'Élam, Dit l'Éternel.

Chapitre 50

 

1


La parole que l'Éternel prononça sur Babylone, sur le pays des Chaldéens, par Jérémie, le prophète :


2
Annoncez-le parmi les nations, publiez-le, élevez une bannière ! Publiez-le, ne cachez rien ! Dites : Babylone est prise ! Bel est confondu, Merodac est brisé ! Ses idoles sont confondues, ses idoles sont brisées !
3
Car une nation monte contre elle du septentrion, Elle réduira son pays en désert, Il n'y aura plus d'habitants ; Hommes et bêtes fuient, s'en vont.
4
En ces jours, en ce temps-là, dit l'Éternel, Les enfants d'Israël et les enfants de Juda reviendront ensemble ; Ils marcheront en pleurant, Et ils chercheront l'Éternel, leur Dieu.
5
Ils s'informeront du chemin de Sion, Ils tourneront vers elle leurs regards : Venez, attachez-vous à l'Éternel, Par une alliance éternelle qui ne soit jamais oubliée !
6
Mon peuple était un troupeau de brebis perdues ; Leurs bergers les égaraient, les faisaient errer par les montagnes ; Elles allaient des montagnes sur les collines, Oubliant leur bercail.
7
Tous ceux qui les trouvaient les dévoraient, Et leurs ennemis disaient : Nous ne sommes point coupables, Puisqu'ils ont péché contre l'Éternel, la demeure de la justice, Contre l'Éternel, l'espérance de leurs pères.
8
Fuyez de Babylone, sortez du pays des Chaldéens, Et soyez comme des boucs à la tête du troupeau !
9
Car voici, je vais susciter et faire monter contre Babylone Une multitude de grandes nations du pays du septentrion ; Elles se rangeront en bataille contre elle, et s'en empareront ; Leurs flèches sont comme un habile guerrier, Qui ne revient pas à vide.
10
Et la Chaldée sera livrée au pillage ; Tous ceux qui la pilleront seront rassasiés, dit l'Éternel.
11
Oui, soyez dans la joie, dans l'allégresse, Vous qui avez pillé mon héritage ! Oui, bondissez comme une génisse dans l'herbe, Hennissez comme des chevaux fougueux !
12
Votre mère est couverte de confusion, Celle qui vous a enfantés rougit de honte ; Voici, elle est la dernière des nations, C'est un désert, une terre sèche et aride.
13
A cause de la colère de l'Éternel, elle ne sera plus habitée, Elle ne sera plus qu'une solitude. Tous ceux qui passeront près de Babylone Seront dans l'étonnement et siffleront sur toutes ses plaies.
14
Rangez-vous en bataille autour de Babylone, vous tous, archers ! Tirez contre elle, n'épargnez pas les flèches ! Car elle a péché contre l'Éternel.
15
Poussez de tous côtés contre elle un cri de guerre ! Elle tend les mains ; Ses fondements s'écroulent ; Ses murs sont renversés. Car c'est la vengeance de l'Éternel. Vengez-vous sur elle ! Faites-lui comme elle a fait !
16
Exterminez de Babylone celui qui sème, Et celui qui manie la faucille au temps de la moisson ! Devant le glaive destructeur, Que chacun se tourne vers son peuple, Que chacun fuie vers son pays.
17
Israël est une brebis égarée, que les lions ont chassée ; Le roi d'Assyrie l'a dévorée le premier ; Et ce dernier lui a brisé les os, Nebucadnetsar, roi de Babylone.
18
C'est pourquoi ainsi parle l'Éternel des armées, le Dieu d'Israël : Voici, je châtierai le roi de Babylone et son pays, Comme j'ai châtié le roi d'Assyrie.
19
Je ramènerai Israël dans sa demeure ; Il aura ses pâturages du Carmel et du Basan, Et son âme se rassasiera sur la montagne d'Éphraïm et dans Galaad.
20
En ces jours, en ce temps-là, dit l'Éternel, On cherchera l'iniquité d'Israël, et elle n'existera plus, Le péché de Juda, et il ne se trouvera plus ; Car je pardonnerai au reste que j'aurai laissé.
21
Monte contre le pays doublement rebelle, Contre ses habitants, et châtie-les ! Poursuis, massacre, extermine-les ! dit l'Éternel, Exécute entièrement mes ordres !
22
Des cris de guerre retentissent dans le pays, Et le désastre est grand.
23
Eh quoi ! il est rompu, brisé, le marteau de toute la terre ! Babylone est détruite au milieu des nations !
24
Je t'ai tendu un piège, et tu as été prise, Babylone, A l'improviste ; Tu as été atteinte, saisie, Parce que tu as lutté contre l'Éternel.
25
L'Éternel a ouvert son arsenal, Et il en a tiré les armes de sa colère ; Car c'est là une oeuvre du Seigneur, de l'Éternel des armées, Dans le pays des Chaldéens.
26
Pénétrez de toutes parts dans Babylone, ouvrez ses greniers, Faites-y des monceaux comme des tas de gerbes, Et détruisez-la ! Qu'il ne reste plus rien d'elle !
27
Tuez tous ses taureaux, qu'on les égorge ! Malheur à eux ! car leur jour est arrivé, Le temps de leur châtiment.
28
Écoutez les cris des fuyards, de ceux qui se sauvent du pays de Babylone Pour annoncer dans Sion la vengeance de l'Éternel, notre Dieu, La vengeance de son temple !
29
Appelez contre Babylone les archers, vous tous qui maniez l'arc ! Campez autour d'elle, que personne n'échappe, Rendez-lui selon ses oeuvres, Faites-lui entièrement comme elle a fait ! Car elle s'est élevée avec fierté contre l'Éternel, Contre le Saint d'Israël.
30
C'est pourquoi ses jeunes gens tomberont dans les rues, Et tous ses hommes de guerre périront en ce jour, Dit l'Éternel.
31
Voici, j'en veux à toi, orgueilleuse ! Dit le Seigneur, l'Éternel des armées ; Car ton jour est arrivé, Le temps de ton châtiment.
32
L'orgueilleuse chancellera et tombera, Et personne ne la relèvera ; Je mettrai le feu à ses villes, Et il en dévorera tous les alentours.
33
Ainsi parle l'Éternel des armées : Les enfants d'Israël et les enfants de Juda sont ensemble opprimés ; Tous ceux qui les ont emmenés captifs les retiennent, Et refusent de les relâcher.
34
Mais leur vengeur est puissant, Lui dont l'Éternel des armées est le nom ; Il défendra leur cause, Afin de donner le repos au pays, Et de faire trembler les habitants de Babylone.
35
L'épée contre les Chaldéens ! dit l'Éternel, Contre les habitants de Babylone, ses chefs et ses sages !
36
L'épée contre les prophètes de mensonge ! qu'ils soient comme des insensés ! L'épée contre ses vaillants hommes ! qu'ils soient consternés !
37
L'épée contre ses chevaux et ses chars ! Contre les gens de toute espèce qui sont au milieu d'elle ! Qu'ils deviennent semblables à des femmes ! L'épée contre ses trésors ! qu'ils soient pillés !
38
La sécheresse contre ses eaux ! qu'elles tarissent ! Car c'est un pays d'idoles ; Ils sont fous de leurs idoles.
39
C'est pourquoi les animaux du désert s'y établiront avec les chacals, Et les autruches y feront leur demeure ; Elle ne sera plus jamais habitée, Elle ne sera plus jamais peuplée.
40
Comme Sodome et Gomorrhe, et les villes voisines, que Dieu détruisit, Dit l'Éternel, Elle ne sera plus habitée, Elle ne sera le séjour d'aucun homme.
41
Voici, un peuple vient du septentrion, Une grande nation et des rois puissants Se lèvent des extrémités de la terre.
42
Ils portent l'arc et le javelot ; Ils sont cruels, sans miséricorde ; Leur voix mugit comme la mer ; Ils sont montés sur des chevaux, Prêts à combattre comme un seul homme, Contre toi, fille de Babylone !
43
Le roi de Babylone apprend la nouvelle, Et ses mains s'affaiblissent, L'angoisse le saisit, Comme la douleur d'une femme qui accouche...
44
Voici, tel qu'un lion, il monte des rives orgueilleuses du Jourdain Contre la demeure forte ; Soudain je les en chasserai, Et j'établirai sur elle celui que j'ai choisi. Car qui est semblable à moi ? qui me donnera des ordres ? Et quel est le chef qui me résistera ?
45
C'est pourquoi écoutez la résolution que l'Éternel a prise contre Babylone, Et les desseins qu'il a conçus contre le pays des Chaldéens ! Certainement on les traînera comme de faibles brebis, Certainement on ravagera leur demeure.
46
Au bruit de la prise de Babylone la terre tremble, Et un cri se fait entendre parmi les nations.

<< Chapitres précédents , Chapitres suivants >>